Consenvoye

  • Consenvoye
  • Consenvoye
  • Consenvoye
  • Consenvoye

Accueil du site

Bienvenue sur notre site internet

Consenvoye Agréable petit village d’environ 300 âmes, situé en bordure du fleuve Meuse dans la partie septentrionale du département du même nom, Consenvoye se veut être une commune axée sur la modernité, entrant de plain-pied dans le XXIe siècle. À côté des nombreux aménagements paysagers et de voirie visant à rendre la localité attrayante, avec le maintien, voire le développement des services ( école, poste), des commerces (restaurant, station-service, coiffeur ), et de l’artisanat, la municipalité souhaite aussi favoriser l’information et la communication avec ses administrés et avec tous ceux et celles qui chercheront à s’intéresser à notre village, pour peut-être s’y installer ou simplement s’y arrêter quelque temps et profiter de ce magnifique coin de Meuse. Le bulletin municipal mensuel informe déjà la population locale et du secteur, des décisions prises par les élus, des faits importants qui rythment la vie du village. Désormais, avec l’ouverture de notre site Internet, [http//consenvoye.fr], chacun pourra même mieux connaître notre localité, être informé en temps réel des divers événements qui s’y déroulent et communiquer par exemple, à son gré, avec le maire et ses conseillers. Le site sera interactif. J’invite chacun à s’approprier pleinement ce nouveau moyen de communication et à l’enrichir de par ses suggestions et remarques. Bonne chance et bonne route à tous les internautes de consenvoye.fr.

Le maire André Dormois

IMG 1971441942159 Lavoir eclaire IMG 2022064592304


Envoyer un message à la Mairie

Vous pouvez désormais envoyer un message à la Mairie en cliquant sur contact en bas de la page du site


Météo


Situer


Syndication

Afficher/masquer les détails

Vacances scolaires : les dates des vacances d'hiver 2015

En France métropolitaine, les vacances scolaires d'hiver sont établies en fonction de la zone d'appartenance de chaque académie. Voici les dates pour 2015 : zone A du 07/02 au 23/02 académies de Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Rennes et Toulouse zone B du 21/02 au 09/03 académies d'Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Dijon, Lille, Limoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen et Strasbourg zone C du 14/02 au 02/03 académies de Bordeaux, Créteil, Paris (...)

lire la suite
29 janvier - Vie et services publics
Volontariat : sous quelles formes ?

Alors que le débat sur la mise en place d'un nouveau type de service national a été relancé ces jours derniers, qu'en est-il exactement des différentes formes de volontariats ? Service-public.fr fait le point sur tout ce qu'il faut savoir en matière de service civique, d'engagement auprès des armées ou encore de participation à la sécurité civile. Service civique l'engagement de service civique et le volontariat de service civique permettent à des volontaires de contribuer à renforcer la cohésion (...)

lire la suite
29 janvier - Vie et services publics
Indivision : attention à l'indemnité d'occupation

Celui qui jouit seul d'une maison en indivision doit indemniser les autres propriétaires. Une indemnité est due même s'il n'occupe pas effectivement le bien. C'est que rappelle la Cour de cassation dans une décision du 14 janvier 2015. Dans le cadre d'un divorce, le juge aux affaires familiales avait attribué au mari la jouissance de la maison appartenant en commun au couple. À l'occasion du partage de la communauté, l'épouse réclamait le paiement d'une indemnité d'occupation à son mari pour avoir (...)

lire la suite
29 janvier - Vie et services publics
Entreprises : les "retraites chapeau" en question [20150129]
Chargées de dresser un état des lieux des régimes de "retraite chapeau" et de proposer des pistes pour mieux encadrer leur utilisation, l'Inspection générale des finances et l'Inspection générale des affaire sociales ont remis leur rapport le 19 janvier 2015.
Les retraites chapeau sont versées par une entreprise en supplément des pensions de retraite de base et complémentaires obligatoires, afin d'offrir aux cadres ou mandataires sociaux (dirigeants d'entreprise) des taux de remplacement plus (...) lire la suite
29 janvier - Vie et services publics
Drones : ce qu'il faut savoir

Qu'est-ce qu'un drone ? D'un point de vue de la réglementation, c'est « un aéronef qui circule sans personne à bord ». De taille et de poids variables (de moins de 2 kg à plus de 150 kg), le drone peut être utilisé notamment pour inspecter des sites industriels, surveiller des cultures agricoles ou encore tout simplement dans le cadre d'activités de loisirs (on parle alors d'aéromodèles). Si l'accès à l'espace aérien est libre en dessous d'une altitude de 150 m, il faut néanmoins respecter certaines règles (...)

lire la suite
29 janvier - Vie et services publics
Vers la suspension de 8 nouveaux médicaments à partir du 5 février 2015

À partir du 5 février 2015, 8 nouveaux médicaments devraient ne plus être commercialisés. C'est ce qu'a annoncé l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) le 23 janvier 2015. Il s'agit de médicaments utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson, de certaines formes d'herpès ou encore de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées. Noms des spécialités susceptibles d'être suspendues à compter du 5 février 2015 : Aciclovir Almus 200 mg, comprimé, Aciclovir Ranbaxy (...)

lire la suite
29 janvier - Vie et services publics
Menace terroriste : s'informer sur www.stop-djihadisme.gouv.fr

Radicalisation violente ou encore enrôlement djihadiste : pour lutter contre ces dérives liées à la menace terroriste, retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau site www.stop-djihadisme.gouv.fr. Ce nouveau site comporte plusieurs entrées pour : comprendre la menace terroriste, agir (renforcement du dispositif de lutte anti-terroriste, lutte contre la radicalisation et les filières, action répressive et dissuasive, action internationale), décrypter la propagande djihadiste en vidéo (...)

lire la suite
28 janvier - Vie et services publics
Refus d'inhumation d'un enfant Rom : ce que dit le Défenseur des droits

À la suite du refus d'inhumation, en décembre 2014, d'un enfant Rom en raison de son origine, le Défenseur des droits a émis un certain nombre de recommandations à l'adresse du maire de la commune en question et du ministère de l'Intérieur (décision du 20 janvier 2015). Le Défenseur des droits demande donc : au maire de la commune de rappeler à ses services le droit applicable en matière d'inhumation et de domiciliation et, notamment, de veiller à ce qu'il soit mis un terme aux pratiques administratives (...)

lire la suite
28 janvier - Vie et services publics

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF